From 06 to 08 May 2013, H.E.Mr Thérence Sinunguruza, First Vice President of the Republic of Burundi, paid a visit to London where he participated in the Somalia Conference, organised by the Governments of UK and Somalia.

In the margin of the Conference, the First Vice President discussed with the British Secretary of State for Defence. The visit of the First Vice President offered an opportunity to meet His Grace the Archbishop of Canterbury. The First Vice President also met members of burundian diaspora in the UK, at the Embassy of Burundi in London. See the full press communiqué.

COMMUNIQUE DE PRESSE

1.
L’Ambassade de la République du Burundi au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord a le plaisir d’informer le public que Son Excellence Monsieur Thérence Sinunguruza, Premier Vice Président de la République, vient d’effectuer une visite de travail à Londres (06-08 mai 2013), où il a participé aux travaux de la Conférence sur la Somalie, organisée conjointement par les Gouvernements du Royaume-Uni et de la Somalie.
2.
La délégation burundaise, conduite par le Premier Vice-Président de la République, comprenait notamment le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Chef de Cabinet Militaire à la Présidence de la République, ainsi que d’autres Hauts Cadres de la Présidence et de la Première Vice Présidence. Cette délégation a été appuyée par les Diplomates de l’Ambassade du Burundi à Londres.
3.
A son arrivée, le Premier Vice Président de la République, accompagné par des membres de sa délégation, ont été chaleureusement salués par un Représentant du Secrétariat d’Etat aux Affaires Etrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni, le Personnel de l’Ambassade du Burundi à Londres ainsi que des membres de la diaspora burundaise.
3.1.
S’agissant de la participation à la Conférence sur la Somalie, S.E.Monsieur le Premier-Vice Président de la République a témoigné le soutien multiforme du Burundi à la Somalie, en mettant en exergue ce dont le Burundi pouvait offrir : assistance, organisation, expérience, expertise en matière de sécurité.
3.2.
En marge des travaux de la Conférence, Son Excellence Monsieur le Premier Vice-Président s’est entretenu avec le Secrétaire d’Etat à la Défence du Royaume-Uni. Il ont notamment échangé sur la participation du Burundi à l’AMISOM et l’appui dont le Burundi a besoin à cet égard.
4.
Au cours de sa visite, S.E.Monsieur le Premier Vice-Président de la République a rencontré les membres de la diaspora burundaise du Royaume-Uni. Les participants sont venus à la rencontre, en provenance des différentes villes britanniques notamment Londres, Birmingham, Coventry, Leicester, Manchester… .
4.1.
Au début de la rencontre, le Chargé d’Affaires a.i de l’Ambassade du Burundi à Londres, a, au nom du Personnel de l’Ambassade et des membres de la diaspora, souhaité la bienvenue à S.E. Monsieur le Premier Vice-Président de la République et à sa délégation. Avant de l’inviter à délivrer son message, le Chargé d’Affaires a.i a brièvement parlé du rôle actif que joue la diaspora ainsi que sa collaboration avec l’Ambassade. Il a saisi l’occasion pour présenter à la diaspora, le Premier Secrétaire, Monsieur Jean-Claude Kanene, qui venait de prendre ses fonctions à l’Ambassade du Burundi à Londres, il y a moins d’un mois.
4.2.
Dans son message à la diaspora, le Premier Vice Président de la République a d’abord transmis les salutations en provenance du Burundi. Il a en outre exprimé l’appréciation du Gouvernement, quant à l’esprit de patriotisme ainsi que la contribution de la diaspora au développement du Burundi.
Le Premier Vice Président a alors parlé de la situation politique, sociale, économique, sécuritaire au Burundi, en mettant en exergue l’évolution positive dans ces domaines. Il a relevé le défi de la pauvreté.
Le Premier Vice-Président de la République a insisté sur le patriotisme qui doit caractériser les burundais, particulièrement ceux de la diaspora. Il a comparé une Patrie à un « père » et il a indiqué que ceux qui parlent du mal de leur pays s’exposent à une malédiction, comme Cham, fils de Noé, qui raconta au dehors, ce qu’il avait vu, la nudité de son père.
Beaucoup de questions relatives à la sécurité, politique et économie de notre pays ; aux facilités à accorder aux membres de la diaspora qui veulent aider et/ou développer le Burundi, aux passeports, aux emplois,…ont été posées et le Premier Vice Président de la République y a apporté des réponses convaincantes et satisfaisantes.
4.3.
La rencontre a été clôturée par une réception conviviale.
5.
Son Excellence Monsieur le Premier Vice-Président a aussi rendu une visite à l’Archevêque de Canterbury, Sa Grâce Justin Welby. Celui-ci, avant de devenir Archevêque, avait visité le Burundi et a exprimé le besoin d’apprendre davantage les nouvelles et l’évolution du Burundi. Le Premier Vice-Président a notamment exprimé les remerciements pour les bonnes réalisations de l’Eglise anglicane au Burundi; et il a brossé un tableau sur la situation politique, sécuritaire et économique et lui a fourni des éclaircissements, notamment en rapport avec la Commission Vérité et Réconciliation. Il a enfin demandé à l’Archevêque de plaider pour le Burundi, notamment auprès du DFID.
L’Archevêque de Canterbury a accepté de plaider sans hésitation pour le Burundi. Il a par ailleurs indiqué qu’il compte visiter le Burundi avant fin 2014.
6.
L’Ambassade du Burundi à Londres salue la Mission de Son Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République qui a renforcé la belle image de notre pays, permis d’expliquer ou éclaircir la situation de notre pays à nos partenaires, rassembler et renforcer l’esprit patriotique des membres de la diaspora burundaise au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

Fait à Londres, le 10 mai 2013.

Sé Bernard Ntahiraja, Chargé d’Affaires a.i